Description du projet

Guy Ontanon conférencier WeChamp

Guy Ontanon

Athlétisme

Entraîneur National Sprint à L’INSEP

Il intervient sur ces thèmes :

Conduite du changement
Confiance
Digital / Innovation
Esprit d’équipe
Gestion des risques / Sécurité
Leadership
Management
Performance

Disponible pour vos conférences et vos ateliers

Une question ? 01 88 33 76 06

Réponse rapide

Suivi de projet

Propositions sur mesure

En 1968, Guy Ontanon a 10 ans et découvre le visage en larme de Colette Besson sur le podium des Jeux olympiques de Mexico après sa médaille d’or au 400 mètres. À ce moment-là, le sport a marqué sa vie, il souhaite alors devenir professeur d’éducation physique et sportive. Cependant, au de ses résultats scolaires, le conseillé d’orientation lui conseille de partir dans un baccalauréat technologique qui lui permettra à coup sûr d’avoir un travail. Il part donc faire un bac F1 (fabrication mécanique) qui le destine plutôt à faire du dessin industriel, alors qu’à l’époque le diplôme de professeur d’EPS se réalise via la porte scientifique. Qu’à cela ne tienne, une fois son bac obtenu, Guy rejoint ensuite l’université en UFR STAPS pour réaliser son rêve. Cependant, à son arrivé, c’est la douche froide. Les statistiques ne lui donnent aucune chance car la réussite à l’examen du CAPEPS pour les étudiants venant de filières technologiques est de 0%. Mais, Guy est déterminé alors à force de travail, il arrive à suivre la formation STAPS et va en parallèle rattraper son retard vis-à-vis des autres étudiants en apprenant seul tout le programme du bac scientifique. Malgré tout ce travail, il échoue au CAPEPS mais se rapproche de son but en devenant Maître Auxiliaire d’EPS. Il exercera ce métier avant repasser le CAPEPS huit ans plus tard et l’obtiendra enfin. C’est durant ces huit années qu’il redécouvre l’athlétisme via le sport scolaire et que cette discipline devient une réelle passion pour lui.

Guy Ontanon part ensuite enseigner en Picardie au lycée Marie Curie qui est l’établissement le plus perfectionné en termes d’installations sportives à l’époque. C’est ici qu’il rencontre les premiers talents qu’il amènera au sommet de leur performance dans cette discipline. Fabé Dia et David Patros vont alors être pris sous son aile et il va réussir à les emmener jusqu’aux Jeux olympiques de Sydney en 2000 au relais 4X100 mètres. C’est à partir de ce moment que la Fédération Française d’Athlétisme prend contact avec Guy Ontanon intéressée par ses résultats.

En 2001, Muriel Hurtis, grand espoir du sprint français à l’époque, rejoint son groupe d’entraînement. En 2002, Christine Arron le rejoint aussi et il devient officiellement entraîneur national sprint de la Fédération Française d’Athlétisme. Cette même année, Muriel Hurtis devient double championne d’Europe du 200m en salle et en plein air mais aussi championne du monde du 200m en salle, en 2003. Les deux championnes constituent aussi le relais 4x100m. Elles deviennent en 2003 championnes du monde de la discipline et an plus tard, elles obtiennent la médaille de bronze aux Jeux olympiques d’Athènes. Ronald Pognon rejoint en 2003 le groupe d’entrainement de Guy Ontanon. En 2005, il bat un nouveau record et devient le premier français à descendre sous la barre des 10 secondes au 100m. Pendant ce temps, Christine Arron performe à nouveau aux Championnats du monde de 2005 en remportant 2 médailles de bronzes. Responsable du relais masculin, Guy Ontanon mène le groupe à la consécration avec un titre de champion du monde en 2005.

En 2006, il quitte la Fédération Française d’Athlétisme et rejoint le groupe Lagardère Sport où il devient entraîneur et préparateur physique de l’équipe Lagardère. Il suit et accompagne de nombreux champions comme Arnaud Assoumani, champion paralympique du saut en longueur à Pékin, mais aussi des tennisman comme Mickael Llodra, Paul Henri Mathieu ou Richard Gasquet. En 2010, il sera l’entraîneur du relais masculin constitué entre autres de Jimmy Vicault et Christophe Lemaître et les mènent au sacre de champion d’Europe à Barcelone.

En 2020 Amaury Golitin sixième performeur français dans l’histoire sur 100 mètres depuis ses 10”07 , décide de changer d’entraîneur et Rejoint Guy Ontanon.

Aujourd’hui entraîneur national Sprint-Haies à l’INSEP, il est en parallèle un intervenant apprécié des entreprises. Il intervient en tant que consultant auprès de grands groupes comme Total et Véolia sur des missions d’amélioration des relations inter-groupe, et les problématiques de cohésion de groupe dans des contextes notamment de fusion d’entreprises. Il a entre autre participé à l’écriture de l’ouvrage « consulting au quotidien » aux éditions Dunod sous la direction de David Autissier.

Conférencier inspirant il intervient régulièrement auprès de grands groupes comme, BNP, SANOFI, ESSEC,La Poste, et bien d’autres encore. Guy Ontanon est très apprécié des organisations pour son ouverture d’esprit sur d’autres domaines que celui du sport et pour son expertise. Notamment, sur les questions de performance via une approche systémique de la performance individuelle et collective au sein d’un groupe, mais aussi sur les questions du lien entre un bon coach et un manager.

Prestations réalisables en :

Wechamp entreprise élodie ravera drapeau français athlète de haut niveau aviron conférencier sportif  Français

Photos de Guy Ontanon

Guy Ontanon Athlétisme WeChamp WeChamp Conférencier sportif Guy Ontanon WeChamp Guy Ontanon Athlétisme

Vidéos de Guy Ontanon

Ces conférenciers interviennent sur les mêmes thèmes

logo wechamp intervention athlètes de haut niveau en entreprise

Trouver le meilleur conférencier sportif pour votre projet !

Demander un devis